Le Covid ne survivrait pas dans la magnésie, selon une étude

By louis3474
escalade magnésie

Bonne nouvelle pour les salles d’escalade et les bloqueurs ! Des scientifiques de l’Université de Leicester ont récemment mis en évidence que la magnésie n’était pas un composé qui risquait de transmettre le Covid-19.

Comment l’étude à été menée

Les scientifiques Dr Maitreyi Shivumar (virologue), Dr Katie Laird et Dr Lucy Owen (microbiologistes) ont mis en place un protocole pour vérifier si le coronavirus pouvais survivre dans la magnésie utilisée pour l’escalade. Le but était aussi de savoir si ce qu’il restait du Covid-19 dans la magnésie était encore dangereux ou non.

Des surfaces sèches en plastique ont été utilisées pour l’expérience. Après avoir placé différents types de magnésie dessus les chercheurs y ont déposé des goutelettes d’un modèle de coronavirus appelé HCoV-0C43, qui possède une structure générale et des propriétés de survie très proches de celles du SARS-CoV2, à l’origine du COVID-19.

Pendant l’heure qui suit plusieurs prélèvements sont effectués et testés, à des intervalles de temps réguliers. Les tests ont permis de mettre en évidence qu’au bout de seulement une minute de contact avec la magnésie les particules infectieuses connaissaient une réduction de plus de 99%!

Une affaire à suivre…

L’étude visait à étudier l’effet de la magnésie sur les virus de manière générale et non uniquement pour le coronavirus. La conclusion des chercheurs est que leur étude « suggest that chal powder inactivates the infectivity of the virus and is therefore unliely to harbour coronaviruses like SARS-CoV-2 » (Dr Shivumar).

Les différents chercheurs de Leicester qui ont participé à cette étude mettent en évidence qu’ils sont pionniers sur ce sujet de recherche et que de plus amples recherches sont les bienvenues pour étayer et compléter les résultats obtenus. Cette étude étant financée par l’Association of British Climbing Wall (ABC), The Warehouse Climbing Centre Gloucester and Lakeland Climbing Centre il est certain que d’autres recherches moins directement liées à des entreprises seront nécessaires pour complètement légitimer ce résultat.

L’article scientifique devrait paraître d’ici la fin de l’année mais les chercheurs souhaitaient en diffuser les résultats au plus tôt dans ce contexte particulier où beaucoup de salles d’escalade souffrent des mesures prises.

Conséquences pour l’escalade en salle

De manière moins directe le but de l’étude était de s’assurer que les clients des salles d’escalade pouvaient pratiquer leur activité sans craindre de se contaminer par la magnésie. C’est chose faite, pour le Royaume-Uni en tout cas car en France les salles d’escalade s’apprêtent à fermer leurs portes dès lundi 28 et ce pour 15 jours…

Dans la réalité il faudra donc se passer des salles d’escalade pour les prochaines semaines.

D’ici là on peut quand même en profiter pour remplacer le gel hydroalcoolique par un sac à pof (effet garanti à l’entrée des bars)!

Et pour votre santé n’oubliez pas d’aller grimper dehors en bloc, , ou grande voie

A votre magnésie, prêts, poffez!

escalade bloc magnésie
Ce moment où il faut jeter dans le bac pour se désinfecter les mains