fbpx

Gorges du Verdon

Des falaises à perte de vue
Une rivière...
Et des milliers d'aventures à vivre...

Le Verdon version sports

Si on aime les échappées sauvages et les défis sportifs le Verdon est un des lieux de prédilection pour passer ses vacances: escalade, canyoning, kayak, VTT, randonnée... Un vrai paradis des sports outdoor

Canyon de Fernet

Un canyon sportif à la journée qui vous mènera par une série de descentes en rappel dans les eaux turquoises du Verdon. On descend ensuite la rivière en se laissant glisser, profitant des sauts qui se présentent sur le chemin...

70 €

Escalade en Grandes voies

On part à l'assaut de parois mythiques qui ont fait la renommée des Gorges du Verdon. De 100 à plus de 300 mètres, l'escalade y est toujours un plaisir des sens.

à partir de 130 €

Des Gorges animées 

Les Gorges du Verdon sont un petit paradis pour l’escalade et le canyoning. Les falaises y sont sculptées dans un calcaire parfois ocre, souvent gris anthracite teinté de bleu. Lieu touristique très fréquenté, les Gorges du Verdon voient chaque été défiler de nombreux touristes étrangers venus prendre un peu de vertige depuis les nombreux belvédères accessibles en voiture. Il n’est pas rare de déboucher d’une voie d’escalade sous le flash des contemplateurs accoudés aux balustrades. 

Un potentiel d’escalade incroyable 

Plus de 2500 voies d’escalade sillonnent les falaises: autrement dit un choix assez large pour une vie! La première voie date de 1968 et reste une pièce maîtresse de l’escalade dans ces gorges: « Les enragés », une voie en terrain d’aventure de 300 mètres située sur la paroi du Duc (au niveau de l’arrivée du sentier Martel). La voie est un mélange entre artif et escalade libre (6b+) max dans de grands murs verticaux. 

(Très) brève histoire de l’escalade au Verdon

Une première vague de voies d’escalade empruntent les fissures (« La Ula » notamment, et sa mythique ascension par Patrick Berhault en solo, descente puis montée, chaussures de montagne aux pieds!). Les progrès techniques et matériels (goujons à expansion) permettent dans les années 80 d’explorer des faces jusque là restées imprenables par leur caractère compact où nul coinceur ne pouvait trouver de place). Les années 2000 voient alors le développement dans les gorges du Verdon d’une escalade plus « moderne » (entendre « phyisique »): les concentrations de colonettes deviennent des spots réputés du Verdon. Le travail de Graou et de bien d’autres ouvreurs donne naissance a « Tom et je Ris » (8b+), aux secteurs de Hulk, de la Ramirole, des Galetas… 

Aujourd’hui l’escalade dans les gorges du Verdon semble être vraiment appréciée pour sa diversité: toutes les strates de l’histoire de l’escalade s’y retrouvent et un renouveau de l’engouement pour le terrain d’aventure a pour conséquence de faire renaître quelques vielles voies: la Ula fut déséquipée intégralement sauf relais, tandis que d’autres voies comme « toujoursjamais », anciennement terrain d’aventure, sont rééquipées (désormais sous le nom de « encortoujoursjamais »). 

Glisser sur le Verdon: canyoning en eaux vertes 

Le canyoning dans le Verdon est également une activité majeure, quoique plus saisonnière que l’escalade. Beaucoup de canyons ont le même schéma. Une première partie est composée de rappels et de descente dans une gorge perpendiculaire au Verdon. On vient ensuite s’y jeter et le descendre en se laissant porter par le courant sur une plus ou moins longue section. La belle couleur turquoise/verte de l’eau aurait donné son nom à la rivière: le Verdon, c’est l’eau verte! 

Contact
06 13 56 51 49

bureauvertical@gmail.com

fr_FRFrench
%d blogueurs aiment cette page :